Richard Linklater, cinéaste du moment
EAN13
9791092616286
ISBN
979-10-92616-28-6
Éditeur
Post Éditions
Date de publication
Nombre de pages
256
Dimensions
21 x 14 x 2 cm
Poids
400 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Richard Linklater, cinéaste du moment

Post Éditions

Offres

En partenariat avec Débordements et avec le centre Pompidou.

Avec Boyhood, Richard Linklater a donné forme à une utopie cinématographique. En suivant un enfant chaque été pendant douze ans, il a enregistré le passage du temps, sa maturité lente et inéluctable. Imperceptible dans ses étapes, le passage vers l’âge adulte est évident dans sa globalité. Il serait facile dès lors de voir en lui un cinéaste de l’écoulement, un observateur des temps faibles de l’existence, qui cherche les changements de la vie en-dehors des fractures du drame. Mais cette position philosophique s’associe toujours à des colères, des protestations, à des engagements. Les personnages refont le monde ; ils sont tout autant faits par lui. Ce premier ouvrage sur Richard Linklater se propose d’explorer la diversité de ses fictions comme l’obstination de sa réflexion. Il lui arrive de tourner avec des stars, de Keanu Reeves à Cate Blanchett maintenant ; il s’essaye à tous les genres (le film de campus, la science-fiction paranoïaque, le pamphlet, le film d’animation) ou à toutes les économies (du film indépendant à la production hollywoodienne) ; il réinvente la comédie romantique avec la série des Before, qui suit Julie Delpy et Ethan Hawke pendant dix-huit ans. Ses films sont tous traversés par des décalages, des rêves éveillés, la recherche de moments de grâce. Ce n’est finalement pas la succession des événements qui compose une vie vécue, mais la sensation toujours renouvelée de se trouver à côté de soi, de flotter dans une vie à peine réelle, où l’éternité des choses est un leurre parmi d’autres. Les films de Richard Linklater cristallisent ces moments où notre conscience se forme et se suspend. Moments où nous rêvons notre vie : vie aléatoire, ensommeillée, parallèle. Moments où nous la retrouvons : dès que nous rencontrons d’autres aussi ondoyants que nous, et qu’avec eux nous voulons vibrer, parler, combattre. Des moments pour méditer, à l’infini, sur la fragilité que nous sommes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.