rlf MARGUERITE DURAS
EAN13
9782904965432
ISBN
978-2-904965-43-2
Éditeur
RADIO FRANCE
Date de publication
Collection
GRANDES HEURES
Dimensions
12 x 14 x 0 cm
Poids
82 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

rlf MARGUERITE DURAS

Radio France

Grandes Heures

Offres

À l’occasion des 20 ans de la disparition de Marguerite Duras (1914-1996),
la collection « Les Grandes Heures » réédite le coffret dédié à Marguerite Duras.
Des documents d’archives exceptionnelles diffusées à la radio de 1954 à 1991.
Marguerite Duras, libre, généreuse, et révoltée…
À partir d’une centaine d’heures d’archives, Jean Marc Turine, ancien producteur à France Culture, offre un panorama complet de son amie Marguerite Duras (adaptations de ses romans, enregistrements de ses films, de ses pièces, et quelques émissions et la création à Radio France d’India Song).

On a lu les romans de Marguerite Duras, on a vu ses films et ses pièces de théâtre. On a en mémoire certains de ses articles pour des quotidiens ou des hebdomadaires. Qui aujourd’hui se souvient de cette parole radiophonique ? Une parole qui nous la fait redécouvrir telle qu’en elle-même : sérieuse et rieuse, vraie et provocatrice, attentive et catégorique. Mais avant tout libre et généreuse, jeune et révoltée.

Marguerite Duras, à n’en pas douter, aimait la radio. Elle, « la parleuse », communiquait avec son public. Elle exprimait ses doutes, ses hésitations tout autant que ses certitudes. Elle racontait son enfance indochinoise et l’injustice qui a ruiné sa mère. En 1969, elle confie :

« Mon enfance est ma seule richesse, cette expérience-là, elle a fait que je suis devenue communiste dès que j’ai eu l’âge de raison et que je le suis restée. Cela a été une conséquence immédiate de la vie vécue et non pas de la lecture ou d’une expérience idéologique ou culturelle. Á douze ans, j’ai vu l’injustice, à seize ans, je l’ai jugée ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.